Un club particulier

Le club de Juliette à Vérone, ville des plus célèbres amants du monde, reçoit chaque année des milliers de lettres d’amour.

Si Juliette est connue pour être l’héroïne la plus célèbre du poète et dramaturge anglais, encore aujourd’hui elle est admirée par des millions de visiteurs.

Quatre siècles ont passé et Juliette continue de faire couler beaucoup d’encre, à la différence de son amant quelque peu oublié en poste restante. Chaque année, plus de 4 000 lettres sont adressées à la jeune fille. Parfois, l’adresse est extrêmement dépouillée : «Juliette, Vérone, Italie». Mais la Poste italienne en a vu d’autres depuis le temps qu’elle achemine ces bouts de confidence qui convergent vers cette ville de Vénétie. De passage sur Vérone j’ai pu découvrir le club de Juliette. Aujourd’hui lors d’un reportage sur Vérone, j’ai pu prendre au vol quelques informations supplémentaires.

« Juliette est une héroïne qui touche les gens car elle a beaucoup souffert, confie Marinella. Nombreux sont ceux qui se retrouvent dans les tourments qu’elle a connus. Lui écrire leur apporte du réconfort. »
La plupart des lettres sont rédigées en français ou en anglais. Marinella confie : « Certains livrent leurs sentiments, d’autres attendent des conseils, parfois même une aide concrète. » Comme cet homme qui, après s’être disputé avec sa compagne, a demandé aux petites mains du club de Juliette de lui envoyer un mot pour demander pardon.
L’an dernier, c’est un Français qui a obtenu le prix de la Saint-Valentin. « Il écrivait avoir été longtemps égoïste dans ses relations, se souvient Marinella. Un grave accident l’avait immobilisé. Ça lui avait donné le temps de réfléchir. Il partage aujourd’hui sa vie avec quelqu’un. »
Des histoires qui commencent mal et qui finissent bien. Marinella en a même fait une thèse. En étudiant ces lettres venues du monde entier, elle s’est rendu compte que, d’un continent à l’autre, les personnes utilisent les mêmes mots. « Le langage du cœur ne connaît pas de frontière », sourit-elle.

TV-ce-soir-on-redecouvre-la-tragedie-de-Romeo-Juliette-avec-Leonardo-DiCaprio.jpg
Roméo et Juliette, incarnés dans une adaptation moderne, avec Léonardo Di Caprio et Claire Danes

Capture d_écran 2017-08-27 à 17.24.56Vous pouvez retrouver plus d’infos sur http://www.julietclub.com/,  les Juliette bénévoles répondent même aux e-mails

Publicités

3 réflexions sur « Un club particulier »

    1. Je pense que c’est un moyen de parler de choses qu’on ne pourrait pas dire à un ami ou une amie. Le côté confident anonyme/imaginaire reforce l’aisance de se confier. On parle souvent de choses étranges à un inconnu, lorsque la situation s’y prête

      1. si on cherche des réponses qu’on ne trouve nulle part, c’est un moyen d’en trouver une… mais alors ce n’est pas une lettre d’amour !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s